Nos managers souffrent d’un déficit de cohérence entre cerveau gauche et cerveau droit 

Déficit de cohérence

C’est un fait : le fossé entre managers et managés ne cesse de se creuser. La dernière enquête de l’Observatoire du Management de OasYs Mobilisation montre que 31% des salariés français se sentent déboussolés par le management de leur entreprise, au point d’être convaincus qu’ils n’ont pas le bon chef. Résultat ? Ils se sentent inutiles. N’allons surtout pas croire que ce fossé soit un mal purement franco-français. Sous des formes diverses, il touche toutes les cultures managériales.

Continuer la lecture

La méditation transcendantale au secours des nouveaux credos du management et de l’économie numérique

S’inspirer des lois de la nature

Y ou Z, les jeunes générations veulent échapper à la culture hiérarchique du management, de moins en moins adaptée à notre monde en plein chambardement. Elle a aidé à la réussite de leurs aînés. C’est exact. Pourtant, cette culture ne répond plus aux aspirations profondes des nouvelles générations. Fini pour elles la fascination de la grande entreprise. Les jeunes sont 66% à souhaiter devenir entrepreneur. 50% préfèrent louer plutôt qu’acheter une voiture. Pour eux, la qualité prime sur la quantité, l’être sur l’avoir, un défi pour nos économies dénuées de vraies valeurs humaines. Ils font tous passer la qualité de vie au travail avant toute autre considération. Voilà pourquoi ces jeunes sont plus perméables aux nouveaux crédos du management qui façonnent les contours d’une nouvelle économie, aux antipodes de celle que nous connaissons actuellement.

Continuer la lecture

Introduire une technique de méditation dans l’entreprise

Méditer en entreprise

Méditer en entreprise

Beaucoup de consultants estiment qu’introduire la méditation dans une entreprise consiste simplement à proposer- en accord avec la direction, notamment la DRH – l’apprentissage d’une technique à ses salariés sur une base volontaire. Cette démarche n’est qu’une simple prise de contact entre le personnel volontaire et la technique proposée, rien de plus. L’intégration effective d’une technique de méditation à l’entreprise exige bien d’autres étapes si l’on souhaite éviter que les bénéfices tirés par la pratique des salariés ne se perdent dans le mouvement brownien d’organisations engagées dans le tourbillon d’une mondialisation qui génère un niveau de stress de plus en plus inquiétant. Bien connus, les chiffres de ces niveaux de stress sont très alarmants, nous n’y reviendront pas. Ce qui l’est plus encore, c’est que le stress n’est que la partie visible de l’iceberg. En marge du ‘burn out’, des suicides ou des dépressions professionnelles- réalités que le Sénat s’entête stupidement à nier- il faut également tenir compte des nombreux dysfonctionnements qui résultent de la baisse des interconnexions neuronales chez les managers comme chez les employés : perte de mémoire, diminution des fonctions cognitives, maladies dégénératives, etc., sans oublier les maladies physiologiques reliées directement au stress,  notamment les maladies cardiovasculaires.

Continuer la lecture

Understanding the effects of practicing Transcendental Meditation (Part 2)

 

Thoughts subside

Thoughts subside

The experiences of transcendence during the practice of Transcendental Meditation permit a better insight into the latest research on higher states of consciousness, published in the January 2014 issue of the Annals of the Academy of Sciences in New York. Conducted by Dr. Fred Travis, the research indicates that Transcendental Meditation leads to non-dual experiences of transcendence marked by a sense of self-awareness without content. The analysis of the descriptions of this experience based on 52 meditators shows that the spirit effortlessly moves inward in order to go beyond thought. The individual is more anchored in the inner Self and therefore less likely to be overwhelmed by the vicissitudes of daily life.

Continuer la lecture