Archives mensuelles : mai 2014

Apaiser les conflits grâce à la synergie entre méditation et Ayurvéda

Ray Dalio, Bridgewater Associates

Ray Dalio, Bridgewater Associates

Des nombreuses tâches qui incombent au manager, la gestion des conflits est de loin la plus délicate. La raison est évidente : un conflit peut saborder une équipe, un projet, une collaboration, voire toute l’entreprise. Le Wall Street Journal rapporte dans un récent article que de plus en plus d’entreprises américaines cherchent à embaucher des managers capables d’affronter habilement la multitude de situations conflictuelles de l’entreprise plutôt que de les éviter. Le conflit peut en effet être larvé, noyé dans un bain d’harmonie artificielle ou carrément ouvert, avec les risques de dérapage que cela suppose si les protagonistes en viennent au stade de l’affrontement. Ne perdons pas de vue que le terme « conflit » vaut aussi pour les situations de guerre entre nations. Ce constat pousse de nombreux psychologues à considérer que les conflits sont intrinsèques à la nature humaine et donc inévitables au travail. D’où l’idée de les traiter à la racine avant qu’ils ne prennent de l’ampleur. Dans l’entreprise, plusieurs situations sont susceptibles de générer des conflits. C’est le cas lorsque les individualités s’affrontent, les générations ne se comprennent pas, les opinions divergent et les intérêts s’opposent. Mais, un conflit peut être également le résultat d’une mauvaise planification, des responsabilités mal délimitées, d’objectifs irréalistes ou plus simplement de lutte pour le pouvoir.

Continuer la lecture

La publicité doit renouer avec le respect du client

Le réalisateur américain David Lynch

Le réalisateur américain David Lynch

Premier vecteur du marketing, la publicité  n’a jamais eu pour souci numéro un le respect du client. Elle est régulièrement accusée d’être le royaume du mensonge. Pourtant, à toutes les époques, elle s’est aussi imposée comme l’outil à fabriquer du rêve, domaine dans lequel elle a toujours excellé. Les affiches de Toulouse Lautrec sont toujours considérées comme de véritables œuvres d’art. Même trajectoire avec le ‘pop art’ d’Andy Warhol. L’artiste new yorkais a fait le de la publicité son coup de crayon. De l’affiche à la page de magazine ou de tabloïd, la publicité a investi dans les mêmes conditions le petit écran. Chaque pays a eu l’occasion d’exprimer au travers de la publicité ses spécificités. La dimension du rêve est plus nette dans les publicités françaises. L’humour domine la publicité chez nos voisins britanniques. La publicité américaine est souvent plus basique, n’hésitant pas à vanter le prix d’une pizza ou la remise pour un soda. Publicité et culture ont toujours marché main dans la main. Il n’en reste pas moins que l’ingrédient numéro un de la publicité reste la créativité dont doivent faire preuve les agences. La méditation développe le processus de la créativité en favorisant la pensée subjective. Le réalisateur américain David Lynch, qui pratique de longue date la méditation transcendantale, a écrit un livre sur ce processus de créativité qu’il appelle « Catching the Big Fish », Attraper le Gros Poisson. Le propos de David Lynch se résume à cette évidence : les idées que l’on trouve lorsque l’on médite sont beaucoup plus puissantes. Dans un monde où tout va plus vite, et où le stress envahit les entreprises, méditer c’est préserver la créativité et in fine le fond de commerce de toute agence de publicité.

Continuer la lecture

Chômeurs, apprenez à vous débrouiller seuls !

Ne comptez plus sur l'état!

Ne comptez plus sur l’état!

Certains d’entre vous ont certainement vu passer le billet de Jacques Attali du 2 avril 2014 qui faisait suite à l’annonce du gouvernement Valls dans les colonnes de l’Express.  Son titre, « Débrouillez-vous ! », a tout l’air d’un propos anodin. Il n’est est rien. Habitué à proposer ses idées pour renforcer l’économie française et résorber le chômage, l’ancien conseiller de François Mitterrand a tourné le dos à cet exercice convenu, invitant les chômeurs à ne plus compter sur l’Etat, mais à apprendre à ne compter que sur eux-mêmes. Le propos est sans ambiguïté : « Que vous soyez l’un des 3,3 millions de chômeurs ou les autres, n’attendez rien du gouvernement et débrouillez-vous avec vos moyens ». Et de s’expliquer sur ce soudain retournement : « … parce que je voudrais pousser chacun de nous à aller plus loin, à anticiper une nouvelle déception et à faire un nouveau pari à la Pascal : non pas le pari de croire en Dieu, parce qu’on n’a rien à y perdre, mais celui d’agir pour soi, maintenant, indépendamment d’une hypothétique action publique. Parce qu’on a tout à y gagner. »

Continuer la lecture

Stimuler sa matière grise tout en protégeant la santé du cerveau

Protéger son cerveau c'est protéger sa carrière

Protéger son cerveau c’est protéger sa carrière

Ce n’est qu’en prenant de l’âge que le manager prend conscience de l’importance qu’il y a à protéger la santé de son cerveau afin de tirer le meilleur parti de ses facultés intellectuelles, de son pouvoir d’analyse, de sa créativité, de sa mémoire, de son intuition, etc. Or, nous savons que les faiblesses du fonctionnement du cerveau n’arrivent pas en un jour. Les cent milliards de cellules qui le constituent utilisent de l’oxygène en continu afin de nourrir l’activité mentale, ce qui rend le cerveau particulièrement sensible aux dommages oxydatifs. Au fil du temps, les radicaux libres – produits chimiques à base d’oxygène qui se développent en cas de stress et de pollution à base de produits chimiques – endommagent les cellules et altèrent le fonctionnement du cerveau. Dans ce contexte, les chiffres estimant le nombre de personnes souffrant de problèmes reliés au cerveau sont largement sous-évalués. Certains experts estiment qu’un américain sur deux sera touché par une dégénérescence du cerveau avant vingt ans. La plupart des pays occidentaux courent un risque similaire. Prendre en mains et dès à présent la santé de son cerveau est le meilleur investissement à long terme qu’un manager puisse faire en matière de gestion de carrière. Alors, que faire ?

Continuer la lecture