Archives quotidiennes :

Rebooster la motivation au travail devient une priorité en France

La motivation des salariés français baisse

La motivation des salariés français baisse

On dit le français « râleur, insatisfait et même champion du monde du pessimisme ». A la question « ces traits de caractère sapent-t-ils la motivation du français au travail? », que répondent exactement les études de terrain? En 2007, le baromètre Ipsos/Edenred « Bien-être et motivation des salariés français » affirmait que deux tiers des salariés français étaient  satisfaits de leur situation professionnelle. Un tiers tout de même travaillait avant tout pour gagner sa vie, un indicateur de moindre investissement au travail et de faible retour sur investissement. En 2011, le baromètre notait de premiers signes d’une rupture. La satisfaction et la motivation étaient à leur point le plus bas depuis 2007. La démotivation affectait tous les secteurs. Le baromètre notait deux signaux d’alerte : un management « qui décrochait » et un bonheur au travail « de plus en plus fragilisé ». Les facteurs de démotivation étaient nombreux. Par ordre d’importance : le manque de reconnaissance, la rémunération trop faible, les relations sociales difficiles, la surcharge de travail, le stress et le mal-être au travail, le manque d’intérêt du travail, l’évolution de carrière bloquée, la dégradation conditions de travail, l’ambiance, etc. Seul l’encadrement supérieur restait satisfait de sa situation professionnelle, confiant dans le top management et l’avenir de l’entreprise.

Continuer la lecture