Archives de catégorie : Temps et organisation

Quelques conseils de voyage adaptés à chaque saison

 

Tout déplacement perturbe Vata

Tout déplacement perturbe Vata

Maintenir l’équilibre des trois doshas Vata, Pitta et Kapha (voir à ce sujet http://management-vedique.com/votre-constitution-ayurvedique-determine-votre-profil-managerial/ ) lorsque nous sommes en déplacement, lors d’un voyage professionnel par exemple, demande beaucoup de vigilance car tout changement bouscule la routine dans laquelle nous sommes confortablement installés. Pourtant, chacun sait combien il est bien agréable de voyager. Sortir de la routine peut apporter de nouvelles idées et stimuler la créativité. Tout changement apporte également un sentiment de fraîcheur qui est ressenti jusque dans nos relations. Mais – et c’est l’envers de la médaille – tout voyage génère de l’irrégularité dans la physiologie et dans le mental. Il aura donc tendance à déséquilibrer le dosha Vata. Ce déséquilibre sera plus important pendant la saison froide de l’hiver. Or, nous savons que le dosha Vata gouverne tous les mouvements dans la physiologie. Le déséquilibre se répercutera donc sur les muscles, l’élimination, la respiration, le rythme cardiaque ainsi que le flot de nos pensées et de nos émotions. Lorsque nous bougeons trop, particulièrement à des vitesses élevées comme lors de longs trajets en voiture, en train ou en avion, le dosha Vata tend à se déséquilibrer, ce qui entraîne une situation de stress.

Continuer la lecture

Faites de votre repas de midi une parenthèse antistress !

 

Le restaurant d'entreprise est bruyant

Le restaurant d’entreprise est bruyant

Entre la cantine de votre grande entreprise et le petit restaurant proche de votre PME, il est rare que les conditions soient réunies pour s’approcher de l’idéal du repas de midi, le plus important de la journée selon l’Ayurvéda : atmosphère calme, nourriture bio, six goûts, eau chaude, etc. L’importance de ce repas commence à être reconnue par la science moderne. Une étude parue dans l’International Journal of Obesity montre que manger le repas principal le soir fait grossir alors que si ce repas principal est pris avant 14 heures, il y a perte de poids. Dans beaucoup de cultures traditionnelles, le dîner consiste souvent en une simple soupe. Les efforts pour prendre le repas de midi dans les meilleures conditions possibles sont donc essentiels. Des entreprises comme Google qui instaurent de manger en silence[1] le vendredi midi restent l’exception pour l’instant. Comment échapper le plus possible aux inconvénients des conditions de la restauration française, voire de faire de votre repas de midi une véritable parenthèse antistress, même si vous avez un important repas d’affaire inscrit à votre agenda? Tel est l’objet de cet article dont beaucoup de notions sont de simples rappels. Si vous n’avez pas faim, ou si vous êtes perturbé émotionnellement, le mieux est de sauter le repas en vous contentant d’une pomme « bio » et d’une tisane par exemple. On trouve des pommes « bio » un peu partout, y compris dans les nouvelles sandwicheries ouvertes par les grandes surfaces près des centres d’affaires. Si vous êtes énervé ou n’avez pas digéré le repas précédant, une tisane de mente conviendra parfaitement. Profitez en aussi pour faire une promenade dans la verdure afin de vous aérer après avoir mangé votre pomme et bu votre tisane.

Continuer la lecture

Rétablir notre rapport normal au temps grâce à la méditation

La foule agite le mental

La foule agite le mental

Nous constatons jour après jour que les technologies numériques transforment en profondeur le fonctionnement des entreprises. Elles transforment aussi notre rapport au temps. La réponse instantanée devient une exigence implicite de l’entreprise qui pousse tous ses managers à répondre à un email à toute heure, fussent-il en train de déjeuner ou déjà prêts à se mettre au lit. Là où le bât blesse, c’est que le nombre de ces interruptions comme de ces sollicitations croît dans d’inquiétantes proportions, favorisant une agitation mentale difficile à apaiser naturellement et qui peut conduire à toutes sortes de désordres physiologique déjà évoqués dans ces colonnes (voir à ce sujet http://management-vedique.com/eviter-les-pieges-des-nouvelles-technologies-de-linformation/) : respiration saccadée, augmentation du rythme cardiaque, augmentation du cortisol dans le sang, etc. Cette agitation mentale, nous la côtoyons aussi dans la vie quotidienne. Avez-vous déjà fait vos courses dans un hypermarché une veille de Noël lorsqu’il y a beaucoup de monde ? Le cerveau doit traiter les milliards d’informations envoyées par cette foule pressée qui se déplace dans tous les directions, tel un mouvement brownien. Nous ressortons de cette épreuve fatigués, le mental agité. Or c’est ce qui se passe en continu dans la vie des entreprises. Malgré le repos du sommeil, cette surcharge mentale s’installe en permanence comme une machine qui s’emballe. Résultat? Prédomine alors l’impression que tout va trop vite, potentialisant une forte envie de ralentir. En un mot, notre rapport au temps change.

Continuer la lecture

Améliorez votre gestion du stress en fonction de votre constitution

Les trois doshas

Les trois doshas

Appuyées par de nombreuses recherches scientifiques, les différentes techniques de méditation trouvent progressivement leur voie auprès des managers français en tant que techniques pour gérer le stress dans l’entreprise. Parmi les différentes techniques de méditation proposées (voir à ce sujet http://management-vedique.com/ou-en-sont-les-recherches-scientifiques-sur-la-meditation/), la méditation transcendantale apparaît comme la plus efficace en termes de résultats. Ses effets ont fait l’objet de recherches scientifiques pendant plus de quarante ans. Pour gérer son stress dans la vie quotidienne et professionnelle, le manager peut amplifier les résultats de sa méditation y associant à des pratiques adaptées à sa constitution ayurvédique (voir à ce sujet http://management-vedique.com/votre-constitution-ayurvedique-determine-votre-profil-managerial). Cet article reprend en substance les recommandations du Conseil des médecins de l’Ayurvéda Maharishi[1], version de l’Ayurvéda revisitée par le sage indien Maharishi Mahesh Yogi[2]. Continuer la lecture