Comment améliorer le fonctionnement de votre cerveau ?

le fonctionnement du cerveau commence à être connu

le fonctionnement du cerveau commence à être connu

Imaginez la situation suivante : un manager doit parler à ses collaborateurs afin de leur expliquer les décisions importantes qu’il a prises en accord avec le comité de direction de l’entreprise. Ou imaginez encore que ce manager doit expliquer à la presse financière les mauvais résultats du trimestre qui risquent d’impacter plus ou moins fortement le cours de bourse de l’entreprise. Réussir la communication dans de telles situations est crucial. Qu’adviendrait-il si lors de tels entretiens le manager manquait de clarté mentale, si ses idées étaient désordonnées et mal exprimées, s’il cherchait ses mots ou s’il avait carrément des trous de mémoire ? L’effet serait désastreux. Or, de telles situations ont plus de chance de se manifester avec l’âge ou sous l’effet du stress. Les neurosciences nous apprennent justement que sous l’effet du stress, les interconnexions neuronales sont détruites, ce qui détériore le fonctionnement cohérent du cerveau humain.

Qu’en-est-il à long terme et notamment avec l’âge? Plusieurs études[1] montrent que la population des pays occidentaux perdrait jusqu’à 0,4% du volume de son cerveau chaque année, un rétrécissement qui devient une préoccupation majeure de santé publique car elle traduit un déclin cognitif, des problèmes cardio-vasculaires ainsi qu’une augmentation de l’instabilité de l’humeur. C’est pourquoi la méditation apparaît comme la technique indispensable pour améliorer ce fonctionnement ainsi que l’ont montré de nombreuses recherches. La plus significative concerne le fonctionnement ordonné du cerveau avec la pratique de la technique de méditation transcendantale. Réalisée par Donald E. Miskiman de l’Université d’Alberta au Canada[2], elle montre une nette amélioration de la clarté et de l’efficacité du processus de la pensée ainsi que de l’organisation de la mémoire après seulement quarante jours de pratique régulière de la technique. Deux autres études réalisées en Hollande à l’Université de Leiden par le professeur André Tjoa ont montré par ailleurs une amélioration de l’intelligence. Elles ont été confirmées par une étude américaine sur le même sujet[3]. Rappelons en outre les recherches déjà citées qui montrent l’amélioration de la créativité[4] grâce à cette pratique. La recherche montre que la méditation transcendantale améliore toutes les fonctions du cerveau humain. Suffit-il de méditer pour améliorer le fonctionnement de son cerveau ? Non car d’autres facteurs entrent en ligne de compte.

Les connexions neuronales balayées par le stress

Les connexions neuronales balayées par le stress

La science moderne nous apprend en effet que l’alimentation joue un rôle important dans le fonctionnement du cerveau. De nombreux ouvrages conseillent des listes d’aliments favorables, voire de véritables stratégies nutritionnelles. Un examen attentif de ces études révèle trois facteurs qui accélèrent le vieillissement du cerveau. Ce sont l’alimentation, la digestion et le taux de sucre à jeun dans le sang. Une étude parue dans Neurologie en 2005[5] montre une accélération de la perte de volume du cerveau consécutive à la hausse du taux de sucre dans le sang mesuré par le test sanguin d’HbA1c[6]. Ce fait n’a rien de surprenant quand on sait que la glycation intervient dans la plupart des processus dégénératifs de l’organisme. L’excès de sucre se colle alors aux protéines du sang. En effet, le sucre est particulièrement friand du collagène et de l’élastine des protéines, lesquelles favorisent la santé et l’élasticité de la peau. Plus grave, même lorsque le taux de sucre à jeun se trouve dans la fourchette considérée comme normale, c’est-à-dire 1,2 g/l pour la France, le cerveau perd de son volume et vieillit plus vite[7]. Une étude parue dans le New England Journal montre qu’à partir de 0,95 g/l, le déclin cognitif est plus élevé. Plusieurs chercheurs considèrent qu’au-delà de 0,85 g/l dans le sang, l’organisme peut être considéré en état pré-diabétique, un état qui accélère tous les processus de dégénérescence, notamment au niveau du cerveau.

Un fort taux de sucre nuit au cerveau

Un fort taux de sucre nuit au cerveau

Que faire en matière du taux de sucre? Il convient de suivre un régime alimentaire faible en glucides (pâtes, pommes de terre, etc.) afin de faire baisser le taux de sucre à jeun dans le sang vers 0,85 g/l. Il est recommandé en outre de prendre de la vitamine B12 et des omégas 3. La vitamine B12 est connue pour ralentir le processus de vieillissement du cerveau ainsi que cela a été montré par différentes recherches. Parue dans la revue Neurology, une étude suédoise portant sur 370 adultes d’au moins 75 ans en bonne santé a montré la relation entre le niveau de vitamine B12 et les problèmes cognitifs et de mémoire. La prise de suppléments alimentaires à base de vitamine B 12 protège contre le rétrécissement du cerveau bien qu’il soit reconnu que cette vitamine soit difficile à digérer et nécessite des villosités intestinales en bonne santé. D’où l’importance  d’améliorer sa digestion, ce que l’Ayurvéda permet facilement grâce à l’usage de certaines épices comme le gingembre, le poivre noir ou le cumin. Classés parmi les acides gras, les oméga-3 jouent également un rôle essentiel dans les membranes cellulaires du cerveau. Leur impact sur l’humeur et les fonctions cognitives est fortement documenté. Avec l’âge ou sous l’effet du stress, la concentration en  oméga-3 diminue, favorisant le déclin cognitif et dégénératif. La prise de suppléments en vitamine B12 et en oméga-3 est ainsi vivement conseillée pour tous ceux qui souhaitent garder toute la clarté de leur esprit malgré l’âge.

 

Jo Cohen

– Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander à vos amis en cliquant sur le logo de votre réseau social préféré (Facebook, Linkedin, Twitter, Google +).

– Vous pouvez aussi recommander l’ensemble du site à vos proches sur la page Management Védique de Facebook afin de les faire bénéficier de cette précieuse connaissance. Je vous en remercie par avance.

– Vous pouvez laisser un commentaire.

– En vous inscrivant sur la liste Management Védique, vous serez averti par email chaque fois qu’un nouvel article sera publié. En outre, vous recevrez en cadeau un livret de 40 pages expliquant l’impact de la méditation dans l’entreprise.

 

 

 

 

[1]                       “Temporal Lobe Atrophy and White Matter Lesions are Related to Major Depression over 5 years in the Elderly” Pernille J Olesen, Deborah Gustafson, Michela Simoni, Leonardo Pantoni, Svante Östling, Xinxin Guo, Neuropsychopharmacology. 2010 Dec; 35(13): 2638–2645

[2]                               « The effect of the Transcendental Meditation on the organisation of Thinking and Recall (Secondary Organisation », Donald E. Miskiman, University of Alberta.

[3]                       “Transcendental Meditation and improved performance on intelligence-related measures: A longitudinal study” Alexander C. N. and Gackenbach J. Personality and Individual Differences, 12, 1105–1116, 1991.

[4]                               “The Transcendental Meditation technique and creativity: A longitudinal study of Cornell University undergraduates”, Travis F, Journal of Creative Behavior 13: 169-180, 1979.

[5]                       “Risk factors for progression of brain atrophy in aging: six-year follow-up of normal subjects” Enzinger C1, Fazekas F, Matthews PM, Ropele S, Schmidt H, Smith S, Schmidt R, Neurology. 2005 May 24;64(10):1704-11

[6]                               Ce test mesure le taux de glycation afin de déterminer un niveau moyen de sucre dans le sang sur une période de trois mois.

[7]                               “Higher normal fasting plasma glucose is associated with hippocampal atrophy: The PATH Study”, Cherbuin N, Sachdev P, Anstey KJ, Neurology. 2012 Sep 4;79(10):1019-26.

 

8 réflexions au sujet de « Comment améliorer le fonctionnement de votre cerveau ? »

  1. JACQUELINE

    Bonjour JO
    Merci pour cet article sur comment ménager son cerveau
    je remarque encore une fois que la méditation et notre alimentation sont les réponses essentielles à beaucoup de symptômes, maladies, fatigue, etc……..
    ce sont des solutions simples à faire surtout l’alimentation et la méditation aussi mais pour cette dernière je remarque que je n’y consacre pas assez de temps, je ne sais pas trop comment faire dans ma journée pour la pratiquer
    amitié
    Jacqueline

    Répondre
    1. Ludovic

      Salut Jacqueline
      Sais-tu que les français passent en moyenne 3h par jour à regarder la télévision… Si tu éteint ta télé tu as 3 heures devant toi pour méditer ;).
      Bonne journée.
      Ludovic.

      Répondre
    2. Jo Cohen Auteur de l’article

      Bonjour Jacqueline,

      Pour la méditation, il convient de respecter le temps qui t’a été donné par la personne qui t’a instruite.
      Il faut méditer juste ce qu’il faut pour que la vie soit fluide.
      Les retraites méditatives permettent de méditer plus longtemps, mais sous la conduite d’une personne qualifiée.

      Bonne journée à toi
      Jo

      Répondre
  2. Ludovic

    Bonjour Jo
    Pour faire face à un déficit de vitamine b12, la prise de spiruline est t-elle la solution ?
    Cordialement.

    Répondre
    1. Jo Cohen Auteur de l’article

      Ludovic, la spiruline est censée apporter du fer à ceux qui en manquent.
      Les boutiques Bio vendent de la vitamine B12 en gélules.
      C’est la meilleure solution de mon point de vue.
      Bonne journée
      Jo

      Répondre
  3. JACQUELINE

    Bonjour JO et Ludovic

    Je suis d’accord avec toi Ludovic pour la télé même si je ne passe pas 3 heures devant
    mais je ne méditerai pas 3 heures je préfère méditer moins longtemps et plus régulièrement

    si on médite de longues heures il faut peut être accompagné

    Depuis peu je médite devant la flamme d’une bougie, cela m’aide à me concentrer, à respirer lentement, à me connecter à mon corps

    est ce une bonne façon de méditer JO ?
    amitié

    Jacqueline

    Répondre
  4. Jo Cohen

    Jacqueline, il existe des centaines de techniques de méditation qui ont toutes leur intérêt. Méditer devant une flamme apprend la concentration, elle est enseignée dans tous les clubs de Yoga. Si ce qu’une technique promet est votre but, alors pas de souci. Si vous cherchez autre chose, il faudra entrer dans le « supermarché des méditations et faire un choix plus adapté. Si vous voulez être plus « en présence », la méditation de la pleine conscience ou la Vipassana conviendra. Si vous cherchez plus comme l’illumination, c’est à dire le développement total du potentiel de la vie et la fin du cycle des naissances, alors la méditation transcendantale serait plus adaptée. A chacun de faire son marché…
    Bonne journée
    Jo

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *