Les six habitudes des CEO qui réussissent

 

Marc Zuckerberg, Facebook

Marc Zuckerberg, CEO de Facebook

Tout manager s’est posé au moins une fois la question de savoir ce qui fait le succès de tel ou tel CEO dont l’entreprise figure parmi les leaders d’un domaine. Le cas du charismatique Steve Jobs a interpellé les managers de bien des entreprises du secteur High Tech. Plusieurs livres ainsi qu’un film lui ont été consacrés. Dans un récent article, le consultant texan JT Ripton[1] a cherché à aller plus loin en se posant la question suivante : « Y-a-t-il des pratiques qui conduisent les managers au succès »? Sur la base de son expérience, le consultant conclut que les CEO qui réussissent le mieux partagent six habitudes sur lesquelles nous allons revenir en détail[2]. La routine de vie qu’ils ont adoptée, associée à leur sens de l’organisation leur permet d’être très efficaces bien qu’il n’y ait pas plus de 24 heures dans une journée. Les CEO dont les habitudes ont été décortiquées sont tous américains : Mark Zuckergerg, président et fondateur de Facebook ; David Ramos, co-fondateur de la banque d’images Getty ; Brett Yormark, CEO de New Jersey Nets ; David Cush, CEO de Virgin America ; Robert Iger, Pdg de Disney ; Dan Akerson, ancien Pdg de General Motors ; Paul Polman, Pdg d’Unilever ; Andrea Jung, ancien PDG de Avon Products ; Haim Saban, directeur général de Saban Capital ; Oprah Winfrey, fondatrice d’Oprah Studios ; Rupert Murdoch, CEO de News Corp ; Mark Cuban, propriétaire de la chaîne Dallas Mavericks ; Danny Meyer, CEO de Union Square Hospitality Group. Les habitudes adoptées par les CEO qui se détachent du lot confirment ce que nous expliquons régulièrement sur ce blog. Étonnantes dans leur simplicité, elles sont à la fois une source d’inspiration ainsi qu’une validation des concepts avancés par le management védique. Première constat : les CEO se lèvent tôt. Cette habitude de vie puise ses racines dans la sagesse populaire. Depuis la nuit des temps, elle affirme que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. Les managers cités par JT Ripton se lèvent en effet entre 4H et 5H le matin. Le consultant ne précise pas ce point, mais il y a fort à parier qu’ils se couchent également tôt. L’Ayurvéda préconise de se coucher avant 22H et de se lever aux heures du cycle Vata, c’est-à-dire avant 6H du matin (voir a ce sujet http://management-vedique.com/travailler-en-accord-avec-les-cycles-de-la-nature/). C’est le moment où la nature s’éveille et où il est possible de profiter de ces qualités d’éveil, parfaitement sensibles dans l’atmosphère matinale. L’esprit est alors empreint de vivacité, alors que si l’on se lève plus tard, il sera bien plus apathique. Attention, la journée de ces managers n’est pas plus longue pour autant. Elle est seulement décalée, et surtout en phase avec les cycles de la nature.

L'exercice physique modéré est une habitude de réussite

L’exercice physique modéré est une habitude de réussite

La seconde habitude est également simple : tous ces managers font régulièrement de l’exercice physique. C’est même l’une des premières choses qu’ils font peu après s’être levés. Paul Polman, Pdg d’Unilever courre dès 6H sur le tapis roulant installé dans son bureau. Cela lui permet aussi de réfléchir à sa journée de travail. L’Ayurvéda conseille de pratiquer régulièrement l’exercice physique, mais de manière modérée. Une demi-heure par jour suffit amplement pour maintenir des fonctions cognitives en bon état de fonctionnement et réduire les risques de maladies cardiaques. Pour pratiquer n’importe quel sport de manière modérée, il suffit d’adopter la respiration nasale. Pour cela, il faut inspirer et expirer par le nez, habitude qui réduit l’oxydation, responsable du vieillissement. La respiration nasale réduit du même coup la production de radicaux libres dans l’organisme. Bien sûr, l’exercice doit être adapté en fonction de l’âge. En adaptant son rythme, la marche convient à tous les âges. L’idéal serait de courir ou de marcher en pleine nature afin de profiter de l’air frais du matin, du moins si la météo le permet. Sinon, pendant la saison froide, notamment s’il y a trop de vent, l’exercice en salle ou à la maison sera plus approprié.

L'habitude de méditer

L’habitude de méditer

Troisième habitude : ils méditent chaque jour. Les différentes techniques de méditation sont reconnues pour réduire le stress. Steve Jobs pratiquait la méditation du bouddhisme Zen qu’il a introduite dans son entreprise avec l’aide du maître japonais Kobun Otogawa. Chez Google, le royaume de la méditation de la pleine conscience, c’est le maître bouddhiste Chade-Meng Tan qui enseigne la pratique. Pour sa part, Oprah Winfrey pratique la méditation transcendantale dans son entreprise deux fois 20 minutes chaque jour (voir a ce sujet http://management-vedique.com/oprah-un-exemple-mditer/).  Elle en tire une plus grande productivité. Idem en ce qui concerne Rupert Murdoch, président de News Corp. Ce qui compte pour tirer les bénéfices de telles pratiques, c’est la régularité. Pas question ici de prétexter que l’on n’a pas le temps. Il est plus constructif de méditer que de passer une ou deux heures à regarder la télévision vautré sur son canapé ou à jouer à Candy Crush sur Facebook. Certaines personnes prétextent que leur esprit est trop actif pour méditer. Elles peuvent, avant de méditer, pratiquer cet exercice de concentration : placer deux objets à deux mètres l’un de l’autre et de soi, puis concentrer son regard sur ces objets pendant au moins cinq minutes. L’activité mentale réduite par cet exercice, il est alors possible de méditer tranquillement. Vous pouvez aussi programmer les moments de méditation dans votre agenda professionnel ou simplement méditer avant d’aller au travail. L’application The Mindfulness App sur votre smartphone rappelle quand c’est le moment de méditer, voire de disposer de repères pour une méditation guidée de la pleine conscience  allant de 3 à 30 minutes.

Robert Iger, CEO de Idsney

Robert Iger, CEO de Disney

Quatrième habitude : tous réduisent de manière drastique le nombre de réunions. Seule exception, les réunions à visées commerciales. Les réunions consomment du temps et de l’énergie et n’aboutissent souvent qu’à de piètres résultats. Combien de fois n’avez-vous pas entendu des plaintes au sujet de réunions qui n’en finissaient pas ? Certainement trop souvent. Trois cadres sur quatre considèrent que les réunions auxquelles ils participent sont inutiles affirme une enquête menée auprès de 340 personnes par le facilitateur de réunions Perfony.  De là à penser que les réunions nuisent à l’efficacité au bureau il n’y a qu’un pas qu’il faut éviter de franchir. Avec les technologies disponibles actuellement, il est plus facile et plus efficace de communiquer avec le bon interlocuteur, par mail, par téléphone ou par visioconférence. Vous voulez  organiser  une conférence de presse ? Quoi de plus simple que de monter un webinaire ! Les nouvelles technologies aident à réduire l’énergie consacrée aux réunions, d’où des gains de temps significatifs. Ces gains peuvent être encore améliorés en réservant les activités de communication aux heures Vata de la journée, c’est-à-dire entre 14H et 18H.

Diminuer les réunions

Diminuer les réunions

Cinquième habitude : ils organisent les détails. Les CEO ne survolent pas l’activité de leur entreprise. Ainsi, Danny Meyer, CEO de Union Square Hospitality Group a un système de notes qui l’aide à suivre toutes les activités de l’entreprise sans succomber à des interruptions intempestives tout au long de la journée. Son collaborateur lui envoie chaque jour une note avec le programme du lendemain. Il contient toutes les questions qui ont été soulevées la veille ainsi qu’un rappel des objectifs à long terme et les résultats du trimestre en cours. Ainsi, le CEO n’a plus le sentiment courant d’avoir manqué tel ou tel détail. Il traite les détails dès le lendemain d’un seul trait sans être freiné dans son propre travail de chef d’orchestre et de porteur de la vision de l’entreprise. 

La méditation transcendantale développe la créativité

La méditation transcendantale développe la créativité

Sixième habitude : ils cultivent la créativité. De toutes les habitudes, JT Ripton estime que c’est de loin la plus importante pour un CEO. Elle détermine sa motivation ainsi que sa capacité à maintenir le succès dans son entreprise. Nul n’a incarné cette créativité comme Steve Jobs d’Apple. Il pensait que la créativité – cette capacité à connecter des éléments disparates – devait transformer les produits qui peuplent notre quotidien. Un sondage réalisé par Fast Company montre que 60 % des professionnels interrogés estiment que la créativité est la qualité essentielle du leadership pour les cinq prochaines années. Or, plusieurs recherches scientifiques démontrent que les techniques de méditation développent la créativité. La pratique de la méditation de la pleine conscience développe la créativité en favorisant le fonctionnement du cerveau dans les ondes gamma. Leurs fréquences des ondes gamma se situent au-delà de 25 Hz. L’émission de ce type d’ondes témoigne d’une  intense activité neuronale et mentale, caractéristique des phases de création. Les recherches sur la méditation transcendantale vont dans la même direction. Une étude utilisant les tests de Torrance sur la pensée créatrice a mesuré la créativité figurative et verbale de deux groupes de personnes dont l’un pratiquait la méditation transcendantale et l’autre pas. Au post-test qui eut lieu cinq mois plus tard, le groupe qui pratiquait la méditation transcendantale obtenait des résultats significativement plus élevés, en originalité, flexibilité picturale et aisance verbale, par rapport au groupe contrôle.   Jo Cohen       – Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander à vos amis en cliquant sur le logo de votre réseau social préféré (Facebook, Linkedin, Twitter, Google +). – Vous pouvez aussi recommander l’ensemble du site à vos proches sur la page Management Védique de Facebook afin de les faire bénéficier de cette précieuse connaissance. Je vous en remercie par avance. – Vous pouvez laisser un commentaire. – En vous inscrivant sur la liste Management Védique, vous serez averti par email chaque fois qu’un nouvel article sera publié. En outre, vous recevrez en cadeau un livret de 40 pages expliquant l’impact de la méditation dans l’entreprise.     [1]                               Cet article est paru dans l’édition de Business Insider du 10 octobre 2014. [2]                               Il y a certainement d’autres habitudes que les six mises en avant par JT Ripton.

2 réflexions au sujet de « Les six habitudes des CEO qui réussissent »

    1. Jo Cohen Auteur de l’article

      Bonjour Cornelis

      Merci d’avoir indiqué le lien de cette analyse faite par un consultant spécialisé.
      Cela donne à réfléchir. J’y reviendrai un jour ou l’autre.

      Cordialement

      Jo

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *