Archives par étiquette : Burn out

Comment mettre en place un programme de qualité de vie au travail en toute connaissance de cause ?

Le bonheur au bureau n'est pas un mythe

Le bonheur au bureau n’est pas un mythe

Mettre en place un programme de qualité de vie au travail ainsi que le recommande le dernier Plan Santé au Travail devrait être perçu comme une priorité par les tops managers. Or, beaucoup se contentent de petites retouches dont ils confient la mise en place à leur direction des ressources humaines, sous estimant la véritable ampleur du problème. Ceci est d’autant plus regrettable que, dans de nombreux cas, le comportement des tops managers est à l’origine d’une large part du stress qui règne dans leur entreprise, avec toutes les conséquences induites sur la santé mentale et physique de leurs salariés. Les exemples d’Amazon et de Volkswagen, que nous avons largement évoqués dans ces colonnes (voir à ce sujet   ), montrent comment de tels effets sont générés par les attitudes des dirigeants. Ainsi, des pratiques managériales inappropriées – comme celles faisant appel à la pression par exemple – biaisent le comportement et la productivité des salariés. Pas étonnant que certains  n’hésitent pas à se mettre en arrêt maladie s’ils ressentent la situation comme invivable. Ils évitent ainsi d’en arriver au ‘burn out’ ou d’avoir à faire appel aux ‘hot lines’ censées prévenir les risques psycho-sociaux dans l’entreprise.

Continuer la lecture

Prévenir le ‘burn out’ grâce à l’Ayurvéda Maharishi

La coordination corps esprit est brisée

La coordination corps esprit est brisée

Ceux qui pensent que le ‘burn out’ est un épiphénomène se trompent lourdement. Selon la toute récente étude du cabinet Technologia, spécialisé dans la souffrance au travail, 12,6% de la population active française serait menacée par ce mal, soit 3,2 millions de français[1] ! Stress, pression et objectifs irréalistes sont connus pour favoriser le ‘burn out’, alias syndrome d’épuisement professionnel. Les catégories les plus exposées sont les agriculteurs (24% souffrent des effets d’un travail excessif) suivis par les indépendants (artisans, commerçants et chefs d’entreprise) (20%) et les cadres (19%). Dépassés par le problème, les médecins redirigent les victimes de ‘burn out’ vers les hôpitaux ou vers des praticiens de techniques de bien-être. Les entreprises sont également dépassées. Elles essaient, non sans mal, de prévenir ces « risques psychosociaux » déplorables pour leur réputation.

Continuer la lecture