Archives par étiquette : Management

Amazon préfigure les pièges de l’ère du digital 

Une logistique plébiscitée par les clients

Une logistique plébiscitée par les clients

L’entreprise digitale est-elle en train de devenir une véritable jungle ? C’est la question qui vient immédiatement à l’esprit suite à la retentissante enquête publiée le 15 août dernier par le New York Times[1] au sujet d’Amazon, fleuron mondial du commerce électronique. Au cœur du débat : la dérive du temps de travail et la perte de contrôle de la gestion du temps. Résultat ? La productivité chute en raison d’un usage des nouvelles technologies ignorant du fonctionnement de la physiologie et du cerveau humain. Pourtant, Amazon est classée pour la seconde fois à la première place du classement du Reputation Institute. Elle est souvent citée en exemple pour ses innovations dans le commerce en ligne. On lui doit entre-autre le concept de l’achat en seul click ou celui de ‘marketplace’ qui a permis à des milliers de petits libraires spécialisés de survivre en bénéficiant de l’énorme trafic drainé par son site Internet. Si le public a une excellente image d’Amazon, il en va autrement de son personnel ainsi qu’il ressort de l’enquête du News York Times. Intitulée “Inside Amazon: Wrestling Big Ideas in a Bruising Workplace”, elle s’appuie sur une centaine d’interviews d’employés et d’ex-employés du géant mondial. Elle met en exergue l’envers de la médaille des pratiques du leader mondial, très répandues dans la Silicon Valley. Sont particulièrement dénoncées des méthodes de management agressives qui feraient vivre un véritable enfer aux employés. Ce constat ne se limite pas aux conditions de travail des employés des entrepôts, déjà dénoncées en maintes occasions, tant en France qu’aux Etats-Unis. C’est le management de l’entreprise et son impact sur les cols blancs qui est à présent sur la sellette.

Continuer la lecture

Rebooster la motivation au travail devient une priorité en France

La motivation des salariés français baisse

La motivation des salariés français baisse

On dit le français « râleur, insatisfait et même champion du monde du pessimisme ». A la question « ces traits de caractère sapent-t-ils la motivation du français au travail? », que répondent exactement les études de terrain? En 2007, le baromètre Ipsos/Edenred « Bien-être et motivation des salariés français » affirmait que deux tiers des salariés français étaient  satisfaits de leur situation professionnelle. Un tiers tout de même travaillait avant tout pour gagner sa vie, un indicateur de moindre investissement au travail et de faible retour sur investissement. En 2011, le baromètre notait de premiers signes d’une rupture. La satisfaction et la motivation étaient à leur point le plus bas depuis 2007. La démotivation affectait tous les secteurs. Le baromètre notait deux signaux d’alerte : un management « qui décrochait » et un bonheur au travail « de plus en plus fragilisé ». Les facteurs de démotivation étaient nombreux. Par ordre d’importance : le manque de reconnaissance, la rémunération trop faible, les relations sociales difficiles, la surcharge de travail, le stress et le mal-être au travail, le manque d’intérêt du travail, l’évolution de carrière bloquée, la dégradation conditions de travail, l’ambiance, etc. Seul l’encadrement supérieur restait satisfait de sa situation professionnelle, confiant dans le top management et l’avenir de l’entreprise.

Continuer la lecture

Une issue à la « guerre des talents » grâce à la méditation transcendantale

La guerre des talents n'est pas une fatalité

La guerre des talents n’est pas une fatalité

L’expression a fait l’effet d’une bombe lorsque le cabinet McKinsey a publié en 1998 son fameux rapport « The War of talents ». L’idée centrale de ce document, qui reste d’actualité, est simple: les entreprises auront de plus en plus de mal à recruter et à conserver leurs meilleurs employés, ce qui aura des conséquences néfastes sur leur compétitivité. L’European Business Forum (EBF), qui s’est également intéressé à ce sujet, explique dans un autre rapport que « le recrutement est devenu un enjeu crucial ». Le cabinet PricewaterhouseCoopers préconise d’abandonner les recherches d’emploi au coup par coup au profit d’une politique de ressources humaines fondée sur le long terme. Comment? En traitant les salariés comme des clients. En France, la Direction de l’animation de la recherche, des études et de la statistique[1] confirme cette difficulté, particulièrement à l’ère du digital. Tous s’accordent à penser que la guerre des talents ne fait que commencer.

Continuer la lecture

Six conseils pour devenir un manager heureux

Devenez un manager heureux

Devenez un manager heureux

Le stress au travail, mal endémique dans les entreprises françaises, prend des proportions inquiétantes : en effet, selon une étude du site Cadremploi réalisée en 2013, 64% des cadres français affirment être stressés dans leur activité professionnelle. Si les raisons de ce stress peuvent être multiples, l’étude positionne en tête de liste les tensions avec le manager direct (60% des cas) et les tensions avec les collègues (45% des cas).  La charge de travail est aussi un facteur générateur de stress pour 57% des personnes interrogées. Que conclure de ces chiffres depuis qu’une étude de l’Université de Duke a montré que les managers les plus autoritaires, et donc les plus stressés, étaient les moins performants ? Mieux être et performances au travail vont de pair. Faire le choix d’être un manager performant, c’est donc faire le choix d’être un manager heureux. C’est aussi, statistique oblige, aller à contre courant, ce qui peut demander un certain courage. Vaut-il mieux être performant et heureux, au risque de devoir affronter des critiques et ou rentrer dans sa coquille, faire grise mine, en un mot rentrer dans le rang pour faire comme tout le monde afin de ne pas détoner ? Telle est la question.

Continuer la lecture