Archives par étiquette : vieillissement

Comment améliorer le fonctionnement de votre cerveau ?

le fonctionnement du cerveau commence à être connu

le fonctionnement du cerveau commence à être connu

Imaginez la situation suivante : un manager doit parler à ses collaborateurs afin de leur expliquer les décisions importantes qu’il a prises en accord avec le comité de direction de l’entreprise. Ou imaginez encore que ce manager doit expliquer à la presse financière les mauvais résultats du trimestre qui risquent d’impacter plus ou moins fortement le cours de bourse de l’entreprise. Réussir la communication dans de telles situations est crucial. Qu’adviendrait-il si lors de tels entretiens le manager manquait de clarté mentale, si ses idées étaient désordonnées et mal exprimées, s’il cherchait ses mots ou s’il avait carrément des trous de mémoire ? L’effet serait désastreux. Or, de telles situations ont plus de chance de se manifester avec l’âge ou sous l’effet du stress. Les neurosciences nous apprennent justement que sous l’effet du stress, les interconnexions neuronales sont détruites, ce qui détériore le fonctionnement cohérent du cerveau humain.

Continuer la lecture

Les télomères, une (autre) bonne raison pour apprendre à méditer !

Les capuchons rouge sont les télomères des chromosomes

Les capuchons rouge sont les télomères des chromosomes

Peu connu du grand public, les télomères jouent pourtant un rôle fondamental dans les processus vitaux de notre corps, notamment celui du vieillissement! Il est mieux cerné depuis les travaux du biologiste russe Alekseï Olovnikov[1]. Mais, qu’est-ce qu’un télomère, au juste ? Disons que c’est la partie située à l’extrémité d’un chromosome et qui fonctionne un peu comme un capuchon de protection. Rappelons que le chromosome est le support de l’information génétique transmise par la cellule mère à la cellule fille lors du processus de division cellulaire. Chaque fois qu’une cellule se divise, ces capuchons de protection s’usent et se raccourcissent, au point de finir par déclencher une sénescence de la cellule. Les télomères engendrent alors une perte du code génétique. Résultat ? Les cellules perdent leur capacité à se diviser. Le biologiste russe a comparé le télomère à une sorte d’horloge biologique régissant la durée de vie des cellules. Parmi les hypothèses émises lors de ses travaux, le biologiste russe a anticipé l’existence de la télomérase, enzyme capable d’inverser le processus de vieillissement en synthétisant de nouvelles séquences télomériques.

Continuer la lecture